L’ostéopathie est une médecine manuelle spécialisée dans les manipulations osseuses ou musculaires. Le principe de base est que le mieux-être du corps humain et le bon fonctionnement de sa structure corporelle sont étroitement liés. En France, elle a longtemps été confondue aux pratiques des guérisseurs et rebouteux traditionnels. Cela lui a donc valu une mauvaise presse. Mais depuis 2007, l’ostéopathie et son efficacité sont reconnues.

L’ostéopathie : de quoi s’agit-il ?

Médecine manuelle, l’ostéopathie fait appel à des méthodes de prévention et de traitement de nombreuses dysfonctions du corps humains. Elle est reconnue comme étant une médecine complémentaire qui traite certaines (pas toutes) pathologies manuellement.

Approche holistique

Pour elle, toutes les composantes du corps humain, sont en étroite liaison grâce aux tissus. Dès lors, la défaillance d’un organe, peut influencer négativement les autres organes faisant alors apparaître des symptômes. Par conséquent, dans le but de rétablir le bon équilibre perdu par l’organisme, le praticien de cette médecine complémentaire, effectue des manipulations de certaines parties du corps.

L’ostéopathe : de qui s’agit-il ?

Une ostéopathe est un professionnel ayant reçu une formation règlementaire en ostéopathie. En France, la formation des ostéopathes fait l’objet d’un cadre juridique bien défini. Les médecins et les paramédicaux, ont légalement le droit d’utiliser le titre d’ostéopathe. La loi qui le permet est celle du 4 mars 2002 qui a connu en 2011, une modification.

La même loi autorise également les détenteurs d’un diplôme universitaire ou diplôme interuniversitaire, à faire usage du titre d’ostéopathe si ces diplômes sont reconnus par l’Ordre des médecins. Enfin, si vous êtes un non-professionnel de la santé, détenteur d’un diplôme qui vous a été délivré par un établissement ayant l’agrément du ministère de la santé, vous êtes également en droit, conformément à cette loi, d’utiliser le titre d’ostéopathe.

Différences entre l’ostéopathe et le kinésithérapeute

Un ostéopathe peut est être un médecin, un professionnel de la santé ayant suivi une formation dans une filière paramédicale ou un non professionnel de santé mais détenteur d’un diplôme reconnu par le ministère en charge de la santé. De ce fait, un masseurs-kinésithérapeute peut être titulaire d’un diplôme d’ostéopathe et user de ce titre. Par contre, l’ostéopathe n’est pas toujours un kinésithérapeute.

Restriction de l’ostéopathe

On remarque généralement, une similitude entre certaines indications relatives aux deux métiers. Néanmoins, l’ostéopathe n’a le droit d’utiliser que les compétences manuelles qu’il a acquises pendant sa formation. Il n’a pas le droit de recourir à d’autres techniques. Par contre, le kiné peut explorer d’autres techniques afin de soigner son patient.

Formation et diplôme

En France, il existe trois types de formations en ostéopathie.

Reconnue par le Conseil national de l’ordre des médecins, le premier type de formation vise exclusivement les médecins.

Le second type de formation, quant à lui, est orienté vers les professionnels de la santé dont les kinésithérapeutes. Cette formation se fait en alternance.

Enfin, la troisième formation est dédiée aux bacheliers. L’accès à cette formation est subordonné à un concours et un entretien. Elle a la particularité de durer 6 années. Au sortir de cette formation, l’ostéopathe est inscrit au registre des ostéopathes de France.

Devenir étudiant de l’Ecole Ostéopathie française de Nantes IDHEO

Du 1er octobre au 15 juin, les inscriptions d’entrée à IDHEO Nantes, sont ouvertes. Pour avoir, le formulaire d’inscription, vous pouvez le télécharger sur le site, le retirer directement à IDHEO, ou faire une simple demande afin de l’avoir par courrier.

Le candidat est déclaré admissible après une évaluation de son dossier. Au bout d’un entretien de 20 à 30 min, il sera admis ou non.

Comment choisir son ostéopathe ?

L’Union Fédérale des Ostéopathes de France (UFOF) recense sur son site, les ostéopathes professionnels et diplômés. Si vous avez une pathologie, consultez un médecin. Sur les recommandations du médecin, vous pouvez vous orienter vers l’ostéopathe. Dans ce cadre, privilégiez un professionnel figurant sur la liste de l’UFOF.

L’ostéopathie est en plein essor et les compétences dans le milieu sont très sollicitées. Il est donc vivement recommandé aux patients, d’être vigilants dans le choix d’un praticien de cette médecine manuelle. Généralement, vous verrez sur les plaques des ostéopathes professionnels diplômés, la mention DO (Diplômé(e) en Ostéopathie) ou DC.

Le déroulé de la consultation

En moyenne, la consultation d’ostéopathie dure 45 min. Elle démarre toujours par une série de questions puis suivra un examen entier du corps grâce à des palpations. A cet effet, au moyen de ses mains et parfois avec son corps, le professionnel effectue des manipulations.