Les Evaluations

MODALITES

Ces modalités sont présentées au Conseil Pédagogique en début d’année de formation et les étudiants en sont informés.

L’évaluation des connaissances et des compétences est réalisée par un contrôle combiné (examen terminal et contrôle continu).

L’examen terminal annuel se déroule à la fin des deux semestres. Pour le premier semestre, il ne concerne que les enseignements achevés de l’année en cours. Les autres enseignements de l’année en cours sont évalués au second semestre.
L’examen continu relève du choix de l’enseignant. Il ne se substitue pas à l’examen terminal et ne peut impacter la moyenne de l’UE qu’à hauteur de 30% maximum.

Les examens terminaux font l’objet d’une convocation par affichage ou par courrier.

Les deux sessions

Les enseignements donnent lieu à deux sessions d’examen. Un délai minimal d’un mois est respecté entre les deux sessions. La seconde session se déroule avant le début de l’année suivante.

Lorsqu’une unité d’enseignement est présentée aux deux sessions, la meilleure note est retenue.

En cas d’absence à une épreuve évaluant les unités d’enseignement, les étudiants sont admis à se présenter à la seconde session. Dans le cas d’une deuxième absence, l’étudiant est considéré comme n’ayant pas validé l’unité.

Principes d’acquisition des unités d’enseignement

L’acquisition des unités d’enseignement s’opère selon des principes de capitalisation et de compensation. Les unités d’enseignement sont acquises et capitalisables dès lors que l’étudiant a obtenu la moyenne à chacune d’entre elles ou par application des modalités de compensation.

La validation de plusieurs unités d’enseignement peut être organisée lors d’une même épreuve, les notes relatives à chaque unité d’enseignement sont alors clairement identifiées.

La compensation

La compensation des notes s’opère entre deux unités d’enseignement d’un même domaine au sein d’une même année à condition qu’aucune des notes obtenues par le candidat ne soit inférieure à huit sur vingt.

Les unités d’enseignement des domaines « 4. – ostéopathie : fondements et modèles », « 5.- pratique ostéopathique » et « 7.- développement des compétences de l’ostéopathe » ne donnent jamais lieu à compensation.

Durée de validité des UE acquises en cas d'interruption de formation

Les unités d’enseignement acquises et capitalisées ont une durée de validité maximale de trois ans.

Dans ce délai, tout étudiant peut reprendre sa formation au point où il l’avait interrompue, selon des modalités fixées par arrêté conjoint des ministres chargés de l’enseignement supérieur et de la santé. Il conserve le bénéfice des notes obtenues antérieurement.

Au-delà de cette durée, l’étudiant perd le bénéfice de la formation acquise.

Les formats d’examens

Les formats d’examens sont déterminés conjointement par le département examens d’IdHEO Nantes et les enseignants responsables d’enseignements en tenant compte des directives réglementaires du 12 décembre 2014.

  • L’examen oral :

Il s’agit d’un examen individuel qui peut porter sur la pratique, la théorie, sur un compte rendu ou rapport de stage ou une soutenance de mémoire. Selon le souhait de l’examinateur, il peut faire l’objet d’un temps préparatoire. Le temps de préparation (sauf retard du candidat) et la durée de l’épreuve doivent être respectés pour chaque candidat. Le sujet posé peut être différent pour chaque candidat.

  • L’examen écrit :

Il s’agit d’un examen concernant l’ensemble de la promotion et pouvant porter sur la pratique, la théorie, sur un compte rendu ou rapport de stage, ou un mémoire. Le sujet posé est identique pour tous les candidats d’une même session.

Les épreuves écrites sont rédigées sur copies anonymées. L’anonymat est levé par le département examens après correction.

Principes d’acquisition des compétences

L’acquisition des compétences en situation se fait progressivement au cours de la formation.

Une compétence est acquise lorsque sont validés:

  • La totalité des unités d’enseignement en relation avec cette compétence
  • L’ensemble des éléments de cette compétence évalué lors de la formation pratique clinique

La progression de l’étudiant au cours de la formation pratique clinique est appréciée à partir du livret de formation pratique clinique. A l’issue de chaque période de formation pratique clinique, les responsables de l’encadrement évaluent les acquisitions des éléments de chacune des compétences sur la base des critères notifiés dans le livret de formation pratique clinique. Les périodes de formation pratique clinique sont validées par la Commission de Validation des Unités de Formation et des Compétences Professionnelles, au vu du livret de stage et de l’évaluation réalisée par les responsables de l’encadrement.

CONDITIONS DE PASSAGE ENTRE LES ANNEES

Le passage de première en deuxième année

Le passage de première en deuxième année s’effectue par la validation au minimum de 80 % des unités d’enseignement de la première année.

Les étudiants qui ne répondent pas à ces critères et qui ont validé au minimum 50 % des unités d’enseignement sont admis à redoubler.

Les étudiants qui ont validé moins de 50 % des unités d’enseignement peuvent être autorisés à redoubler par le directeur de l’établissement après avis du conseil pédagogique.

Dans le cas contraire, ces étudiants sont exclus de la formation.

Les étudiants autorisés à redoubler conservent le bénéfice des unités d’enseignement validées.

Le passage de deuxième en troisième année

Le passage de deuxième année en troisième année s’effectue par la validation de la totalité des unités d’enseignement de la première année et la validation d’au minimum 80 % des unités d’enseignement de la deuxième année.

Les étudiants qui ne répondent pas à ces critères et qui ont obtenu la validation de la première année et d’au moins 50 % des unités d’enseignement de deuxième année sont autorisés à redoubler.

Les étudiants qui n’ont pas obtenu la validation de la première année ou qui ont validé moins de 50 % des unités d’enseignement de deuxième année peuvent être autorisés à redoubler par le directeur de l’établissement après avis du conseil pédagogique.

Dans le cas contraire, ces étudiants sont exclus de la formation.

Les étudiants autorisés à redoubler conservent le bénéfice des unités d’enseignement validées.

Le passage de troisième en quatrième année

Le passage de troisième année en quatrième année s’effectue par la validation de la totalité des unités d’enseignement et de la formation pratique clinique des trois premières années.

Les étudiants qui ne répondent pas à ces critères et qui ont obtenu la validation de la deuxième année et d’au moins 50 % des unités d’enseignement de troisième année sont autorisés à redoubler.

Les étudiants qui n’ont pas obtenu la validation de la deuxième année ou qui ont validé moins de 50 % des unités d’enseignement de troisième année peuvent être autorisés à redoubler par le directeur de l’établissement après avis du conseil pédagogique.

Dans le cas contraire, ces étudiants sont exclus de la formation.

Les étudiants autorisés à redoubler conservent le bénéfice des unités d’enseignement validées.

Le passage de quatrième en cinquième année

Le passage de quatrième année en cinquième année s’effectue par la validation d’au minimum 80% des unités d’enseignement de la quatrième année et par la validation de la formation pratique clinique de la quatrième année.

Les étudiants qui ne répondent pas à ces critères et qui ont obtenu la validation d’au moins 50 % des unités d’enseignement de quatrième année sont autorisés à redoubler.

Les étudiants qui ont validé moins de 50 % des unités d’enseignement de quatrième année peuvent être autorisés à redoubler par le directeur de l’établissement après avis du conseil pédagogique.

Dans le cas contraire, ces étudiants sont exclus de la formation.

Les étudiants autorisés à redoubler conservent le bénéfice des unités d’enseignement validées.

DELIVRANCE DU DIPLÔME D’OSTÉOPATHE

En fin de cinquième année, le diplôme d’ostéopathe est délivré aux étudiants ayant validé l’ensemble des unités d’enseignement dont le mémoire, les cent cinquante consultations complètes et validées, et l’ensemble des compétences en formation pratique clinique.

Les étudiants qui ne remplissent pas ces critères et qui ont obtenu la validation d’au moins 50 % des unités d’enseignement de cinquième année sont autorisés à redoubler.

Les étudiants qui ont validé moins de 50 % des unités d’enseignement de cinquième année peuvent être autorisés à redoubler par le directeur de l’établissement après avis du conseil pédagogique.

Dans le cas contraire, ces étudiants sont exclus de la formation.

Les étudiants autorisés à redoubler conservent le bénéfice des unités d’enseignement validées

Vous êtes

Contactez-nous !