Vous avez envie de devenir un ostéopathe pour les sportifs et notamment pour ceux pratiquant le trail. IdHEO Nantes vous propose d’acquérir un haut niveau de connaissances fondamentales et médicales en suivant une formation continue dans le domaine de l’ostéopathie pour le trail.

Qu’est-ce que l’ostéopathie pour le trail ?

Le trail est la pratique de la course à pied et l’ostéopathie est une science manuelle aidant le corps à se détendre après l’effort. Cette spécialité agit sur les tissus osseux, mais aussi sur les tissus musculaires, ligamentaires, crâniens, articulaires et viscéraux en particulier. Le trail est un sport pouvant traumatiser le corps à cause de la répétition des chocs. De nombreuses tensions musculaires, ligamentaires et articulaires viennent créer des troubles de la mobilité. Si l’organisme ne peut pas gérer ces problèmes mécaniques alors apparaissent les blessures et douleurs. L’ostéopathie peut être pratiquée à titre préventif à raison d’une ou deux séances dans l’année ou en curatif dès que les premières douleurs apparaissent. Dans le cas d’uns sportif pratiquant la course à pied, on parle alors d’ostéopathie pour le trail.

formation continue otéopathie

Comment se pratique l’ostéopathie pour le trail ?

Un ostéopathe spécialisé dans le trail réalise un bilan pour mettre en évidence des différentes restrictions de mobilité due à une pratique trop intense du trail. Lors de la séance, il va libérer ces tensions et rééquilibrer le corps du sportif.

Il faut savoir qu’un seul petit blocage paraissant bénin peut avoir des conséquences désastreuses pour les résultats d’une prochaine course et surtout un traumatisme plus important pour le sportif. L’ostéopathe va travailler davantage sur les tensions de la hanche, du bassin, du genou et du dos.

Bon à savoir : le corps fonctionne par chaînes musculaires.

Si un sportif connaît un blocage de la cheville par exemple, quelques semaines plus tard, ce traumatisme peut entraîner un torticolis ou un lumbago. L’ostéopathe spécialiste du trail le sait et il est important de le consulter dès les premières douleurs.